mon compteur

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Projectilis Oryctolagis

Ce n'est ni un secret ni un scoop, je tiens Lapinos pour le plus grand penseur de notre temps, pour ne pas dire le seul et peut-être le dernier. Voici quelques-uns de ses missiles. En cette journée de la femme, par ces temps bellicistes, il faut bien montrer qu'on est pas encore tous complètement prédestinés.

 

« L'amour a été remplacé par la spéculation amoureuse, une sorte de verbiage oscillant entre la stimulation des zones érogènes et la théorie du genre. »

 

« Les femmes ressemblent à une voiture et demandent à être traitées comme elle : avec tout le tact qu'un propriétaire galant doit à ses objets de prédilection. »

 

« L'homme a des besoins atroces, à côté d'aspiration un peu moins basses. »

 

« Invoquer l'amour en toutes circonstances est sans doute bien pire que nier son existence puisque l'amour est l'exception et non la norme. »

 

« La psychanalyse a mal tenu la promesse d'élargissement de la conscience faite par ses inventeurs, jouant en définitive pratiquement le rôle inverse de camisole rhétorique. »

 

« Identité mon amour, bégaya Narcisse avant de se noyer dans son reflet. »

 

« Le cimetière, c'est la pitié de la terre. »

 

«  Distinguer un bon tableau d’une croûte, c’est savoir faire la part des effets de pinceau de ce qui tient à la capacité d’observation et d’abstraction plus ou moins originale du peintre. » 

 

 

« La faiblesse des féministes, par rapport aux autres femmes, c'est de se couper de la nature, puisque c'est de ce lien que les femmes tirent leur force spéciale. »

 

« Il faut pour déblatérer à propos de la fin de l'Histoire comme le crétin moderne/anti-moderne, n'y être jamais entré. »

 

« L'obligation de mentir pour un homme ressemble à l'amour contraint pour une femme. »

 

le curé affirme c'est de la possession, le poète de la passion, le médecin de l'hystérie. Le chrétien sait que c'est une femme et lui conseille, comme le fit Christ, d'aller et de ne plus pécher .

 

Entre ceux qui vénèrent le sexe et ceux qui le haïssent il y a le fil de l'épée du Christ qui tranche par son indifférence (la chair est faible)… inhumaine.

 

Sans le secours de la technologie télévisuelle, les gens se déplaceraient-ils pour aller voir des gens qui ont placé l'art au dessus de l'homme altérant ainsi sa capacité à pouvoir s'aimer lui-même ? Probable qu'ils n'iraient pas plus loin que le café du coin où l'esprit du vin leur suffirait à se désaltérer.

 

Dieu ne demande rien en échange de son amour, c'est ce qui le rend incompréhensible ou inhumain. C'est pourtant ça l'amour : donner sans rien attendre en retour.

 

« L’orgueil est le seul vice qui ne requiert aucune intelligence. »

 

""Tout est sexuel" dit Freud, sans doute pour se venger d'être incapable d'écrire une seul phrase avec style, et de devoir se contenter d'un amour télépathique avec sa fille."

"Pour l'observateur superficiel la vie humaine est complètement absurde et n'a aucun sens, moins encore que celle de l'animal. L'animal a un but précis ; l'homme qui se prive de penser, alors qu'il en a le moyen, met le paradoxe à la place du but."

Écrire un commentaire

Optionnel